RÉMUNÉRATION

Jennifer Tapia et Katia Berset croient en une justice accessible à tous. Ainsi, elles pratiquent selon un tarif horaire abordable. Elles mettent un réel accent sur la disponibilité, l’écoute et la proposition de solutions adaptées et efficaces, consistant parfois dans une démarche transactionnelle plutôt que dans une action judiciaire.

La première consultation juridique d’une heure est facturée CHF 120.-. Il peut s’agir d’une consultation unique ou d’une consultation menant ensuite à l’ouverture d’un dossier en l’Étude.

Ensuite, le montant exact du tarif horaire sera déterminé en fonction de différents facteurs et discuté avec le client, préalablement à l’ouverture du dossier. Les débours seront facturés en sus du tarif horaire convenu.

Conformément à l’usage dans la profession, une première provision sera en règle générale demandée au moment de l’ouverture du dossier, puis le client sera régulièrement informé des activités déployées au cours du mandat et des provisions complémentaires seront sollicitées si nécessaire. Les provisions seront ensuite déduites de la note d’honoraires finale.

Pour les personnes en situation financière précaire, Katia Berset et Jennifer Tapia peuvent être nommées d’office par le biais de l’assistance judiciaire pour assurer la défense de leurs intérêts dans le cadre de procédures civile, pénale et administrative. L’assistance judiciaire consiste principalement dans la prise en charge des frais d’un avocat et des frais judiciaires, mais ne dispense pas du versement des dépens à la partie adverse. Dans les domaines où l’assistance judiciaire, bien qu’étant prévue par la loi, n’est que rarement accordée par les autorités, Katia Berset et Jennifer Tapia restent à l’écoute et disposées à trouver une solution avec vous.

L’assistance juridique peut être subordonnée à une participation mensuelle valant remboursement anticipé des prestations de l’État.

Le Collectif des Avocat-e-s se tient à votre disposition pour vous apporter les informations utiles sur le système de l’assistance judiciaire lors de la première prise de contact.

Prenez contact avec l’Étude afin de discuter de l’aspect financier.